René Mosse un vin qui sent la nature


herald-1809278_1920

René Mosse est viticulteur à Saint Lambert du Lattay, accompagné de sa compagne : Agnès, ils ont décidé de se tourner vers la filière biologique. Découvrez-en un peu plus concernant ce producteur qui sera présent au salon des vignerons bio dans le Maine-et-Loire

Cela a semblé comme une évidence dès le début, René désirait produire un vin naturel, il était donc naturel pour lui de se tourner vers l’agriculture biologique. Sa femme confirme également que c’est un choix de vie et non pas juste pour profiter d’un label ou d’aides à la production. Leur alimentation repose entièrement sur des aliments biologiques.

Aujourd’hui plus de 500 personnes viennent visiter ce salon situé au Sud d’Angers, René espère donc pouvoir faire goûter ses vins au plus grand nombre.

René et Agnès ont démarré leur activité viticole bio en 1999. Ils ne possédaient aucun domaine, ni même d’héritage.

Situé en plein cœur des coteaux du Layon, cette région plus peuplée par les vignes que par les Hommes. Ils travaillent sans relâche, pour les aider ils ont 5 employés à temps plein et des saisonniers lors des vendangeset au printemps pour ébourgeonner les vignes. Le bio, impose du travail supplémentaire René en est persuadé : « C’est comme au jardin, il faut biner, et travailler la terre en tout temps. » Une somme de travail nécessaire pour que la vigne soit qualitative une fois dans le verre.

Pour traiter sa vigne contre les maladies, ils utilisent un minerai, le cuivre, donc un produit naturel. Déposée sur les feuilles, cette mixture interdit la prolifération des champignons. Ces détracteurs diront que René neutralise les sols avec l’utilisation du cuivre. Il leur répondra qu’à faible dose comme il l’utilise les sols ne risquent rien.

Pour lui, le vrai danger ce sont les désherbants chimiques, ainsi que tous les produits fongicides. Pour rappel, chaque année des études sont publiées concernant le caractère dangereux des produits trouvés dans le vin.